Pouvoir faire un beau travail

  "Pouvoir faire un beau travail" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier
Pouvoir faire un beau travail

Jean-Philippe BOUILLOUD

Pouvoir faire un beau travail

Une revendication professionnelle


Le travail occupe une part centrale dans nos vies modernes. Or bien que capitale, sa dimension esthétique est souvent négligée. Pourtant nous avons besoin de pouvoir faire du beau travail, du travail bien fait, d’avoir de bonnes relations de travail, de travailler dans un cadre acceptable, etc.

 

La simple rationalité dans le monde du travail, la course éperdue aux réductions de coûts, la seule prise en compte des dimensions économiques a fait voler en éclat les anciennes relations du travail. Il n’est plus question de livrer au client un travail « bien fait », il faut au contraire faire si possible un travail assez bon pour qu’il paraisse acceptable tout en coûtant moins cher à l’entreprise. L’oubli du beau, voire son interdiction, nous rend tous complices d’une trahison généralisée, où les produits ne sont pas ce qu’ils prétendent être, où les services s’avèrent moins efficaces qu’annoncés. A côté de la « souffrance éthique », il y a une véritable « souffrance esthétique » dans l’empêchement de ce beau travail. Celle-ci est très souvent une souffrance par rapport au temps, temps manquant, temps pressé, temps laminé ou haché et dans lequel l’individu a le sentiment que son action est à la fois fatigante et insatisfaisante car inaboutie. La préoccupation esthétique doit être un impératif éthique, une catégorie morale pleinement reconnue car elle concerne chacun dans l’univers du travail.  Le beau travail est un droit moral.

Dans la collection

Sociologie clinique

À propos de l’auteur·e
photo de Jean-Philippe BOUILLOUD

Jean-Philippe Bouilloud est sociologue, professeur à ESCP Business School et chargé de cours à l’Université de Paris Cité. Il est vice-président du réseau international de sociologie clinique, membre associé du LCSP (UPC), co-directeur du centre d’études et de recherches sociologiques (ESCP BS), membre du comité de direction et du comité exécutif du Labex Hastec, Membre du comité de rédaction de la Nouvelle revue internationale de psychosociologie et de la collection « Changement Social » (L’Harmattan).

Il a publié de nombreux ouvrages ou chapitres d’ouvrages en sociologie, sur les organisations et le management dont Devenir sociologue (érès, 2009) ; La créativité au travail (avec Amado, G., Lhuilier, D., & Ulmann, A.-L., érès, 2017). Son ouvrage Entre l’enclume et le marteau (2012, Seuil) a eu le prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail. 

 



Cet ouvrage est à paraître le 16 mars 2023 (20.00 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Détails
Parution : 16 mars 2023
EAN : 9782749276656
14x22, 160 pages
Sociologie clinique
Thème : Société

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

Du même auteur



Sociologie clinique
© 2009
14x22 424 p. 31 €
© éditions érès 2023 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose