L'éloge du risque dans le soin psychiatrique

  "L'éloge du risque dans le soin psychiatrique" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Aujourd’hui, le discours de la plupart des professionnels de la psychiatrie n’est qu’une longue plainte. De toutes parts s’élèvent des gémissements d’où émergent les termes de malaise, souffrance, crise, désarroi, impasse. Beaucoup de raisons sont invoquées pour justifier cette morosité : la stagnation des budgets, l’explosion de la demande, la pénurie des professionnels, la désagrégation du tissu social, les exigences de l’administration, la dilution de la réponse psy, l’apparition de nouvelles pathologies… Certes chacun de ces facteurs est à prendre en compte, mais peut-on expliquer ce climat par ces seuls éléments objectifs ? A d’autres époques, les conditions matérielles de l’exercice psychiatrique n’étaient pas meilleures ! Ce qui diffère, c’est la perception subjective des soignants, leur manière de réagir devant les limites et les obstacles que la réalité oppose, comme toujours, à leur désir soignant. Devant cette résistance opaque de la réalité, deux attitudes mentales sont possibles : le découragement résigné et plaintif, ou l’affrontement avec ce réel.

Mais affronter le réel, c’est prendre des risques, attitude qui n’est plus aujourd’hui culturellement correcte. Le principe de précaution a conquis peu à peu tous les secteurs de notre vie sociale. Cet ouvrage veut faire l’éloge du risque, c’est-à-dire proposer des réflexions sur la signification psychique de cette attitude humaine, sur les processus inconscients et conscients qu’elle mobilise, sur sa place dans toute stratégie antidépressive, son utilité subjective et sociale. Il explore ses limites, les effets de sa carence (érosion de toute initiative, disqualification de soi, résignation maussade) et les conséquences de ses excès (attitudes héroïques, mise en danger de soi ou des autres). Il constitue une tribune ouverte à ceux qui, dans le paysage grisâtre de la psychiatrie actuelle, prennent le risque d’innover dans des pratiques différentes, originales, déviantes même, pour autant qu’elles s’appuient sur une réflexion solide et un objectif clairement énoncé.

Marcel Sassolas est psychiatre et président de l'association "Santé mentale et communautés" dont il a été responsable médical pendant trente ans. Depuis 1986, il anime en qualité de directeur scientifique le Cours sur les techniques de soins en psychiatrie de secteur organisé tous les deux ans à Villeurbanne par cette association. Il est membre du Groupe lyonnais de psychanalyse Rhônes-Alpes.

Mise en vente le 2 mars 2006


A propos de l'auteur

Marcel Sassolas est psychiatre et président de l'association Santé mentale et communautés dont il a été responsable médical depuis sa création (1968) jusqu’à sa retraite. De formation psychanalytique, il est membre du groupe lyonnais de psychanalyse Rhône-Alpes.

 

 

Détails
Parution : 2 mars 2006
EAN : 9782749205533
16x24, 216 pages
Questions de psychiatrie
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

En psychiatrie, prendre des risques, c’est oser porter sur telle ou telle pratique soignante un jugement qui risque de déplaire, c’est oser remettre en question certaines idées reçues, c’est oser utiliser son expérience et sa réflexion pour créer de nouveaux outils de soin, de nouveaux dispositifs non consensuels : cet ouvrage nous pousse à redécouvrir les vertus de l’esprit critique, de la remise en question, du non-conformisme et de l’action. Un bol d’oxygène dans la morosité ambiante !
Marcel Sassolas est psychiatre, président de l’association «Santé mentale et communautés» (Villeurbanne).

  Du même auteur

Des Travaux et des Jours
© 2015
13.5x21 304 p. 25 €
Questions de psychiatrie
© 2014
16x24 208 p. 23 €
érès poche - santé mentale- Des travaux et des jours
© 2009 (1ère édition 1997)
11x18 440 p. 15.50 €

Nouvelle édition
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose