L'aide aux adolescents difficiles

  "L'aide aux adolescents difficiles" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 « Trimballés » entre les institutions de l’aide sociale à l’enfance, de la justice pour mineurs ou de la pédopsychiatrie, les adolescents dits « difficiles », sans solution de prise en charge, constituent un défi de taille pour l’action publique, ses organisations et ses professionnels.

A partir des modalités d’action déployées depuis trente ans à l’intersection du travail social et de la santé mentale, ce livre retrace les différentes reconfigurations des institutions classiques confrontées aux problématiques de l’accès aux soins, de l’expression de la demande d’aide, de l’accompagnement à l’autonomie des jeunes les plus en difficulté, ou encore de la concertation entre professionnels. Il met l’accent sur le paradoxe d’une « action publique sur mesure » : plus l’aide est personnalisée, plus elle repose sur un réseau étendu d’intervenants issus d’horizons divers.

Au-delà des « troubles » des jeunes, les auteurs pointent ainsi la vulnérabilité de l’action publique elle-même qui n’est plus dictée par un idéal éducatif et ses référentiels mais par des situations-limites où s’articulent, au cas par cas, diagnostics psychopathologiques et souci collectif de protection de la personne. Le salut des dispositifs d’aide reposerait-il aujourd’hui sur la professionnalité de ses intervenants, c’est-à-dire sur leur capacité à analyser les ratés de leurs propres actions ?

Mise en vente le 17 septembre 2015.


A propos des auteurs

Bertrand Ravon est professeur de sociologie à l’université Lumière-Lyon 2 et chercheur au centre Max Weber (UMR 5283 du CNRS).

Christian Laval, docteur en sociologie, est chercheur associé à Modys/CNRS (université Lyon II). Il occupe le poste de directeur adjoint de l’Observatoire national sur les pratiques en santé mentale-précarité (Lyon). Il a notamment publié :
- avec J. Furtos, La santé mentale en actes, de la clinique au politique, Toulouse, érès, 2005 ; 
- « L’extension de la clinique au sein du dispositif RMI », dans J. Ion et coll., Travail social et « souffrance psychique », Paris, Dunod, 2005.

Détails
Parution : 17 septembre 2015
EAN : 9782749248578
14x22, 192 pages
Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Sont analysés sur près de 30 ans, les dispositifs interinstitutionnels et territorialisés d’aide aux adolescents difficiles : des repères socio-historiques pour comprendre les vulnérabilités des acteurs et de l’action publique.

« Trimballés » entre les institutions de l’aide sociale à l’enfance, de la justice pour mineurs ou de la pédopsychiatrie, les adolescents dits « difficiles », c’est-à-dire sans solution de prise en charge, constituent un défi de taille pour l’action publique, ses organisations et ses professionnels. Ce livre retrace l’histoire de ce problème depuis les années 1980, en mettant l’accent sur le paradoxe d’une « action publique sur mesure », selon lequel plus l’aide est personnalisée, plus elle repose sur un réseau étendu d’intervenants issus d’horizons divers.

 

Revue de presse

2015, Site Liens socio, par Jonathan Louli


2016, Vers une éducation nouvelle, par François Chobeaux


2016, VST129, par François Chobeaux


2016, NRP 21, par Frédéric Blondel


2017, VIE SOCIALE18, Brigitte Bouquet


2018, Empan110, Bertrand Ravon


  Du même auteur

Etudes, recherches, actions en santé mentale en Europe
© 2009
13.5x21 128 p. 15.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose