Jean Cocteau ou l'énigme du désir

  "Jean Cocteau ou l'énigme du désir" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Jean Cocteau ou l'énigme du désir

Ce que le poète apprend au psychanalyste

Marie JEJCIC

Préface de Charles MELMAN

Dans la collection :


Préface de Charles Melman

Cocteau disait : Mon œuvre est un objet difficile à ramasser. De fait, la critique littéraire a échoué à le lire. Pourtant, il résiste volontiers auprès du public et des poètes, en dépit d’une déconsidération jamais précisée de l’intelligentsia. Confusément, Cocteau savait que son œuvre présentait un écueil pour la littérature, lui qui pensait qu’un psychiatre serait plus à même de le lire et de repérer le fil rouge qui coud son œuvre.

Cela autorisa Marie Jemma-Jejcic à le lire avec Lacan. Quel tressage, œuvre et vie, écriture et structure composent-elles, pour que Cocteau souhaitât un « linguiste de l’âme », selon sa belle expression ?

L’auteur, en prenant en compte cette requête, dégage ici la vérité en œuvre. Par le travail pugnace de l’écrit, Cocteau soutient un désir de vie mis à mal par un deuil traumatique qui déstabilisa la mise en place de sa structure psychique. Grâce aux apports de Lacan sur la langue, l’écrit et la lettre, Marie Jemma-Jejcic repère la position d’objet de l’écrit, le questionne dans ses rapports avec le deuil, la mélancolie et le masochisme. Ainsi, de Cocteau, une œuvre en souffrance émerge.

A procéder de l’énigme, le « dit poétique » concerne le psychanalyste et sa pratique de l’interprétation, en même temps qu’il interroge ce qu'il en serait d'un acte poétique de Cocteau. De la sorte, il est possible que ce poète méconnu pour sa poésie, et qui agaça par sa façon savante d’utiliser les médias, ait ranimé ce qu’il en était autrefois de l’aède. Du coup, de façon inattendue, lire Jean Cocteau se propose comme un retour à Jacques Lacan.

Docteur en sémiologie littéraire et en psychopathologie et psychanalyse, Marie Jemma-Jejcic est psychanalyste, membre de l’Association lacanienne internationale, maître de conférences en psychopathologie et psychanalyse Paris XIII, praticienne au centre hospitalier de Saint-Denis.

Mise en vente le 6 avril 2006


A propos de l'auteur

Docteur en sémiologie littéraire et en psychopathologie et psychanalyse, Marie Jemma-Jejcic est psychanalyste, membre de l’Association lacanienne internationale, maître de conférences en psychopathologie et psychanalyse Paris XIII, praticienne au centre hospitalier de Saint-Denis.

Détails
Parution : 13 avril 2006
EAN : 9782749206158
14x22, 304 pages
Psychanalyse et écriture
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

A chercher l’inconscient, les surréalistes ratèrent Freud. A s’en tenir à la lettre de son symptôme, c’est Lacan que Cocteau annonce. L’auteur, en suivant Cocteau à la lettre, met au jour son intelligence analytique aiguë : Cocteau poète témoigne d’une habileté peu commune à jouer du signifiant et de la lettre au point qu’il semble avoir trouvé dans l’écriture, le recul susceptible de l’extirper de son mal être.
Docteur en sémiologie littéraire et de psychopathologie et psychanalyse, Marie Jejcic-Jemma est psychanalyste.

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose