Le jeune enfant, ses professionnels et la douleur - 1001 bb n°88

  "Le jeune enfant, ses professionnels et la douleur - 1001 bb n°88" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Des médecins, infirmières, psychologue, puéricultrice, anthropologue, mais aussi des parents, interrogent les pratiques soignantes et institutionnelles sur cette question toujours aussi vive de la prise en charge de la douleur du tout jeune enfant. Est-elle toujours prise en compte ? L’enfant, objet de soins et de mesures, est-il vraiment sujet de toutes nos attentions individualisées ? Ses soignants – et de façon plus générique tous les professionnels de la petite enfance – ne supportent-ils pas encore le poids de toute une histoire, une culture du déni, une nostalgie de l’innocence, la pesanteur des routines, hiérarchies et autres raideurs institutionnelles, la résistance au changement, qui œuvrent au quotidien pour banaliser et oublier cette douleur et sa prise en charge ? S’il ne suffit pas d’énoncer de bonnes pratiques pour que celles-ci adviennent, comment mettre aujourd'hui en commun les expériences ? Comment faire se confronter les générations, les institutions, les parents et les professionnels, pour qu’émerge enfin une vision partagée et apaisée, dans ce champ essentiel de la douleur du tout petit enfant ?

Didier Cohen-Salmon est médecin-anesthésiste, hôpital d'enfants Armand Trousseau (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris) et président de l'association SPARADRAP

Mise en vente le 25 octobre 2007


A propos de l'auteur

Je suis actuellement en retraite, après une carrière de médecin anesthésiste-réanimateur hospitalier en milieu adulte et surtout pédiatrique. Je suis également co-fondateur et l'actuel président de l'association Sparadrap (une association pour les enfants malades ou hospitalisés, voir www.sparadrap.org). Je m'oriente actuellement vers une nouvelle activité, la psychothérapie des enfants et adolescents.

Détails
Parution : 25 octobre 2007
EAN : 9782749207940
11x16, 160 pages
1001 BB - Drames et aléas de la vie des bébés
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Le bébé peut souffrir parce que c’est un humain. Mais parce qu’il est infans, sans parole, il ne peut pas dire sa douleur. Pour obtenir aide et soulagement, comme pour ses autres besoins fondamentaux, il dépend donc totalement des adultes qui s’occupent de lui. En plus de vingt ans de combat contre la douleur de l’enfant, beaucoup a été accompli mais le problème n’est pas résolu. Pourquoi ? Un début de réponse ne résiderait-il pas du côté des professionnels et de leurs pratiques ?

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose