Au-delà du stress au travail

  "Au-delà du stress au travail" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Si le stress apparaît parfois comme une notion fourre-tout et galvaudée, il demeure une manière commune de qualifier le malaise des travailleurs, notamment ceux qui sont en relation avec le public. C’est aussi une notion de plus en plus investie par un ensemble d’acteurs politiques, scientifiques et économiques, porteurs d’objectifs hétérogènes. Quelles sont les conséquences de ces usages sociaux ? Comment les enjeux qui structurent les discours sur le stress s’articulent-ils aux expériences vécues dans le travail, à l’agencement concret des activités ?

Tel est le point de départ de cet ouvrage : non pas une exploration frontale et, il faut bien le dire, un peu déprimante du stress conduisant à un catalogue de situations de travail plus ou moins malheureuses, mais bien une volonté de décrire les usages sociaux auxquels il donne lieu. Les auteurs proposent ici une autre façon de parler du stress au travail qui évite les habituelles lectures psychologiques standardisées pour entrer de façon concrète dans les particularités de chacune des activités professionnelles étudiées, celles des agents de services publics au contact avec les usagers.

Marie Buscatto, Marc Loriol et Jean-Marc Weller sont sociologues et chercheurs au CNRS.

Mise en vente le 24 janvier 2008


A propos des auteurs

Sociologue, Marc Loriol est sociologue,  chercheur au CNRS ((IDHES Paris I). Spécialiste de la fatigue et du stress au travail, de la protection sociale et des professionnels de la santé, il s'est intéressé plus particulièrement aux métiers des services de la fonction publique.

Sociologue et chercheur CNRS au LATTS, Jean-Marc Weller s’intéresse aux transformations de l’Etat depuis l’analyse du travail de ses agents. Explorateur du monde des bureaux, et soucieux de rendre compte des évolutions des techniques d’intervention publique et de leurs effets, il a publié de nombreux articles sur des terrains variés, concernant aussi bien le secteur social que l’agriculture ou la santé.

Professeure des Universités en sociologie à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et chercheure au laboratoire G. Friedmann (Paris 1-CNRS), Marie Buscatto consacre ses recherches à la féminisation des mondes de l’art et des professions supérieures, au travail artistique et aux ethnographies du travail organisé.

Détails
Parution : 24 janvier 2008
EAN : 9782749208497
11x17, 288 pages
Clinique du travail
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Si le stress est d’emblée une notion fourre-tout et galvaudée, s’il demeure une manière commune de qualifier le malaise des travailleurs, notamment ceux qui sont en relation avec le public, force est de constater que c’est aussi une notion investie de plus en plus par tout un ensemble d’acteurs politiques, scientifiques et économiques. Quelles sont les conséquences de ces usages sociaux ? Tel est le point de départ de cet ouvrage : non pas une exploration frontale et, il faut bien le dire, un peu déprimante du stress conduisant à un catalogue de situations de travail plus ou moins malheureuses, mais bien une volonté de décrire les usages sociaux auxquels il donne lieu : une autre façon de parler du stress au travail qui évite les habituelles lectures psychologiques standardisées pour entrer de façon concrète dans les particularités de chacune des activités professionnelles étudiées.

  Du même auteur



Clinique du travail
© 2015
11x17 352 p. 18 €
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose