La prison dans la ville

  "La prison dans la ville" a été ajouté au panier !

Voir mon panier


Des prisons sont implantées dans les villes. Bien que l'actualité ne cesse de nous en rappeler l'existence, elles restent invisibles pour les habitants, à l'abri de leurs murs et de leurs secrets.

Quels sont les effets de la prison sur la ville ? Sur ses habitants ? Sur son image et celle du quartier ? Sur ses activités, ses constructions ? Même si elle n'est pas indiquée sur les panneaux signalétiques, elle demeure un employeur important, elle génère des activités économiques et attirent de nombreux tiers (familles, enseignants, livreurs, médecins, magistrats, etc.) En tant que citoyens, nous sommes régulièrement interpellés par les évasions ou les suicides qui la marquent : que se passe-t-il là, tout près, pour que des détenus désespèrent de la vie ou tentent le tout pour le tout en sachant qu'ils seront repris ?

Depuis des siècles, au rythme d'un balancier, la société a oscillé entre une volonté « d'intégrer » la prison et celle de la rejeter en totalité. Cet ouvrage tente d'en expliquer et d'en illustrer les raisons, à un moment où le législateur discute d'un projet de loi pénitentiaire.

D'origine franco-britannique, Martine Herzog-Evans est professeur de droit à l'université de Reims. Spécialiste de l'exécution des peines et du droit pénitentiaire, elle intervient au sein des universités de Pau / Bordeaux IV/ ENAP dans le cadre du Master 2 « Exécution des peines et droits de l'homme » et de Nantes, dans le cadre du Master 2 « Droit pénal ».

Avec la participation de Philippe Combessie, Anne Héricher, Loup Noali, Francette Zenner.

 

Mise en vente le 19 novembre 2009

 


A propos de l'auteur

Détails
Parution : 19 novembre 2009
EAN : 9782749211046
12.5x21, 136 pages
Questions actuelles de criminologie
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Des prisons sont implantées dans les villes. Invisibles pour leurs habitants, elles ont pourtant des effets significatifs au sein de celles-ci, sur la perception de la cité, du quartier, de ses habitants, sur certaines de ses activités, ses constructions, etc. Cet ouvrage, unique sur un tel sujet en France, a pour objet de décrire de manière pluridisciplinaire (un sociologue, une architecte, une juriste, mais aussi un ancien détenu) en quoi constitue cet impact. Scientifique, mais aussi plein d’anecdotes et de descriptions concrètes, cet ouvrage se lit facilement. Vous ne « verrez » plus « votre » prison comme avant.

D’origine franco-britannique, Martine Herzog-Evans est professeur de droit à l’université de Reims.

Revue de presse

2010 Lien Social 956, Jacques Trémintin


© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose