La vie psychique des personnes handicapées

  "La vie psychique des personnes handicapées" a été ajouté au panier !

Voir mon panier


La personne en situation de handicap, atteinte dans son intégrité, nous renvoie une image dans laquelle nous avons peur de nous reconnaître. Le sujet handicapé est porteur d'une telle souffrance que nous préférons penser qu'il n'en est pas conscient et imaginer qu'il n'a pas les capacités intellectuelles de penser la situation qui est la sienne. Il suscite un tel sentiment d'inquiétante étrangeté que nous préférons détourner le regard et fermer nos oreilles.


Lorsque son entourage parle de lui, c'est le plus souvent en termes d'organisation matérielle de la vie : insertion sociale, appareillages, rééducations, emploi du temps. Mais il est rarement question de sa vie psychique. Comment comprend-il sa situation ? Qu'en pense-t-il ? Qu'imagine-t-il pour le futur ? Comment vit-il les frustrations permanentes ? Quels choix de vie voudrait-il faire ? Ces questions semblent frappées d'un interdit.

Les auteurs de cet ouvrage, issu du troisième séminaire interuniversitaire sur le handicap, partent de l'hypothèse que toute personne humaine, aussi démunie soit-elle, a quelque chose à dire de sa position subjective. Encore faut-il l'entendre... et accepter de questionner les présupposés qui nous empêchent de nous identifier à une personne si différente, si loin de notre expérience quotidienne, de nos certitudes perceptives et de nos éprouvés corporels, pour découvrir son monde intérieur.

Simone Korff-Sausse est psychanalyste et maître de conférences à l'université Paris 7 (CEPP).
Albert Ciccone est psychanalyste et professeur à l'université Lyon 2 (CRPPC).
Sylvain Missonnier est psychanalyste et maître de conférences à l'université Paris 10 (LASI).
Roger Salbreux est pédopsychiatre (ANECAMPS, AIRHM, Conseil national du handicap).
Régine Scelles est psychologue clinicienne et professeur à l'université de Rouen (PRIS).

Cet ouvrage est issu du troisième Séminaire interuniversitaire international sur la clinique du handicap (SIICLHA).
Consulter le site :

Avec la participation de : Nicolas Dauman, Valérie Drouin-Garraud, Marcel Nuss, Véronique Pautrel, Christian Sarralié, Georges Saulus, Valérie Sinason, Daniel terral, Denis Vaginay.

Mise en vente le 03 décembre 2009


A propos des auteurs

Albert Ciccone est psychologue, psychanalyste et professeur de psychopathologie et psychologie clinique à l’université Lumière-Lyon 2 (CRPPC).

Simone Korff-Sausse est psychologue-psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, maître de conférences émérite à l’UFR Études psychanalytiques à l’université Denis Diderot, Paris 7.

Sylvain Missonnier, psychologue, psychanalyste de la SPP, est professeur de psychopathologie clinique de la périnatalité et de la première enfance à l’Institut de psychologie de l’université René-Descartes Sorbonne Paris Cité. Il est également directeur de la collection « La vie de l'enfant » aux éditions érès.

Régine Scelles est professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l’université de Paris-Ouest la Défense (ClipsyD). Elle a une grande expérience de travail à domicile et a mené des recherches sur la famille et plus particulièrement sur la fratrie de l’enfant, l’adolescent et l’adulte en situation de handicap. Elle a publié des livres sur la famille et sur le polyhandicap dont Liens fraternels et handicap (érès, 2010). Elle est membre fondateur du SIICHLA et dirige la revue Dialogue.

Roger Salbreux est pédopsychiatre à Paris (ANECAMSP, AIRHM-France, Conseil national du handicap).

 

 

Détails
Parution : 1 janvier 2012
(1ère édition 2009)
EAN : 9782749211404
16x24, 240 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Cet ouvrage est entièrement consacré à la subjectivité de la personne handicapée. Que peut dire la personne handicapée de son expérience singulière, en partant de l’hypothèse que toute personne humaine, aussi démunie soit-elle, a quelque chose à dire de sa position subjective ? Encore faut-il l’entendre… Peu de publications font place à cette dimension qui implique d’interroger les places respectives du Soi et de l’Autre. Car la question de la subjectivité engage celle de l’identification. Comment s’identifier à une personne qui paraît si différente ? Si loin de notre expérience quotidienne et de nos certitudes perceptives, de nos éprouvés corporels ? Bref de nos présupposés inquestionnés ? Qu’avons-nous en commun ? Malgré les conséquences invalidantes et l'impact de la réalité traumatique et traumatisante, les personnes atteintes d’un handicap ont quelque chose à dire et nous avons quelque chose à entendre.

Simone Korff-Sausse est psychanalyste et maître de conférence à l’université Paris 7 (CEPP). Albert Ciccone est psychanalyste et professeur à l’université Lyon 2 (CRPPC). Sylvain Missonnier est psychanalyste et maître de conférences à l’université Paris 10 (LASI). Roger Salbreux est pédopsychiatre (ANECAMPS, AIRHM, Conseil national du handicap). Régine Scelles est psychologue clinicienne et professeur à l’université de Rouen (PRIS).

Revue de presse

2010, Dialogue188, Pierre Brunelles


  Du même auteur

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose