La famille : ressource ou handicap ?

  "La famille : ressource ou handicap ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier


La famille, pour le meilleur ou pour le pire ? Les liens familiaux seraient nécessaires à la vie subjective et sociale des individus à tous les âges de la vie et particulièrement durant l'enfance. De fait, ils construisent, soutiennent et accompagnent le sujet jusqu'à la fin de sa vie. Or ils peuvent aussi détruire. La clinique des liens familiaux met en évidence quotidiennement les souffrances qu'ils génèrent, transmettent et entretiennent, aux dépends de ceux qui les subissent comme de ceux qui les agissent. Sont-ils trop prégnants qu'ils entravent, empêchent et aliènent. Viennent-ils à disparaître que leur dissolution perd, égare, détruit le sujet.

Les auteurs s'interrogent sur les implications sociales, cliniques voire thérapeutiques de cette réflexion fondamentale dans les dispositifs institutionnels d'intervention : comment « traiter » leurs excès - aliénation, violence, traumatisme, etc. lorsque les liens familiaux s'hypertrophient - autant que leur carence - abandon, démission, délitement lorsqu'ils font défaut ? Sans fétichiser leur nécessité ni dénier leur importance, sans promouvoir leur délitement ni déplorer leur désagrégation, comment aider le sujet, de la naissance à la mort, à faire avec ?


A propos de l'auteur

Daniel Coum est psychologue clinicien et psychanalyste, maître de conférences associé en psychologie clinique et psychopathologie (université de Bretagne occidentale, Brest), directeur de l’association Parentel.

Vidéos
Détails
Parution : 6 juin 2013
EAN : 9782749238289
14x22, 232 pages
Questions d'enfances
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

L'ouvrage étudie l'utilité et la nocivité des liens familiaux au regard des configurations sociales dans lesquelles ils se mettent en œuvre, des relations qui s'y déploient et la place que chacun y trouve différemment selon qu'il est enfant, adolescent ou adulte. A l'occasion de cette réflexion fondamentale, sont abordées les applications sociales, cliniques voire thérapeutiques dans les dispositifs institutionnels d'intervention : Comment « traiter » leurs excès - aliénation, violence, traumatisme, etc. lorsque les liens familiaux s'hypertrophient - autant que leur carence - abandon, démission, délitement lorsqu'ils font défaut ? Comment aider, dans l'un comme dans l'autre cas, le sujet, de la naissance à la mort, à faire avec ? Alors, la famille ? Pour le meilleur ou pour le pire ? Sans doute un peu des deux...

Revue de presse

2013, Handirect


  Du même auteur

érès poche - Enfance & parentalité
© 2018
11x18 144 p. 12 €
Trames
© 2017 (1ère édition 2010)
11x17 360 p. 18 €
Questions d'enfances
© 2016
14x22 224 p. 23 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose