Temporalités déréglées, dispositifs en souffrance

  "Temporalités déréglées, dispositifs en souffrance" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Temporalités déréglées, dispositifs en souffrance


Numéro 100 - Revue semestrielle

Christophe BITTOLO, Jean Claude ROUCHY

Avec la participation de Mathieu BLESSON, Olivier DAVIET, Emmanuel DIET, Dorothée GUICHE, Edith LECOURT, Gaëlle LEGO, Jean-Luc RINAUDO, Marijo TABOADA

Dans la revue :

Ajouter au panier


Revue Connexions
S'abonner

Menu : Sommaire   

L'extension généralisée des nouvelles technologies de l'information conjuguée aux impératifs gestionnaires des nouvelles formes de management font apparaître dans la vie des institutions des décalages patents dans les différentes façons de penser le travail soignant. Les temporalités spécifiques aux processus psychiques sont ignorées au profit de représentations issues des nouvelles technologies et de l'informatisation. L'immédiateté attendue, les vicissitudes de l'historicisation et du projet de soin, l'inflation de l'urgence mettent à mal autant les pratiques soignantes que les rapports des équipes entre elles. Dans la conception du soin palliatif, il y a paradoxalement une restauration du patient comme sujet, du rapport au psychique, à l'appartenance familiale, sociale et culturelle, tout en mettant en lumière la polarité entre le soin au sujet et le traitement technique. Les services de réanimation et les urgences médicales sont parfois également des lieux hospitaliers où le patient peut exister comme sujet, peut-être du fait de la présence réelle ou imaginée de leur famille.
Actuellement, beaucoup de services n'ont pas de projet de soins élaboré par l'équipe soignante. Ce projet était souvent incarné auparavant par un chef de service charismatique. Depuis que la fonction de chef de pôle correspond à une structuration plus bureaucratique que charismatique, il devient essentiel que l'élaboration en commun du sens donné au projet de soin introduise une temporalité et une visibilité qui lui soit propre, situant la logique gestionnaire à sa juste place.
Ce numéro vise à explorer ces rapports complexes dont témoignent les écarts de temporalité dans les dispositifs de soin en institution.

A propos des auteurs

Jean-Claude Rouchy († 2015) était directeur de la collection Transition et rédacteur en chef des revues Connexions et Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe aux éditions érès.

Lire :
L'hommage des éditions érès
L'hommage du comité de rédaction de la revue Connexions
Le texte de Emmanuel Diet

Détails
Parution : 2 janvier 2014
EAN : 9782749239569
Connexions
2/2013
Thème : Société

Imprimer cette page
  Du même auteur

Transition
© 2010 (1ère édition 2004)
16x24 232 p. 23.50 €
Transition
© 2008
16x24 308 p. 28.50 €
Transition
© 2001
16x24 208 p.
Numérique uniquement
Questions de sociétés
© 1995
16x24 352 p. 22 €
© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose