Ecrits professionnels, professionnels de l’écrit, entre subjectivité et institution

  "Ecrits professionnels, professionnels de l’écrit, entre subjectivité et institution" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier
Ecrits professionnels, professionnels de l’écrit, entre subjectivité et institution

Ecrits professionnels, professionnels de l’écrit, entre subjectivité et institution


Numéro 114 - Revue semestrielle

Avec la participation de Feryal ARABACI-COLAK, Christine AUBREE, JEAN-CHRISTOPHE CONTINI, Raphaël DAUFRESNE Vincent DEVOUCOUX, Emmanuel DIET, David FAURE, Nieves GARCIA, Giovanni GUERRA, Catherine JAGU, Stéphane JANSZEN, Martine LANI-BAYLE, Rozenn LE BERRE, Bernard LEGRAS, Élisabeth MABOUNGOU, Magali MALANDAIN, Fabio MARCODOPPIDO, Désirée Prisca MARTIN, François MARTY, Aurélie MAURIN-SOUVIGNET, Sylvain PATTIEU, Delphine PEYRAT-APICELLA, Maud RIVIERE, Delphine ROUSSEAU, Joseph ROUZEL, Diane SALOMON, Agnès SCHWARTZ, Marie-Christine TALBOT, Claude TAPIA, Patricia VANDEVELDE Voir plus [+]

Dans tous les domaines d’activité (entreprises, fonction publique, monde associatif) les professionnels de tous statuts hiérarchiques sont appelés à écrire leurs pratiques, et de plus en plus fréquemment à écrire sur leurs pratiques. Bien souvent exigées par les instances prescriptrices, évaluatrices, ces productions sont autant de traces susceptibles de repérer, de valider, d’invalider… les bonnes et les mauvaises pratiques des professionnels. Procédures, transmissions, reportings, projets d’établissement, rapports d’activité, dossiers patients… les écrits servent alors le contrôle normatif des pratiques. Comment les professionnels concernés en comprennent-ils le sens ? Comment y résistent-ils ? Pourtant, écrire, c’est aussi un processus capable d’accompagner la pensée. Ateliers d’écriture, médiation autour de l’écrit, écrits collectifs ou intimes sont autant de ressources pour soutenir les processus de symbolisation et de réflexion.

Comment de tels dispositifs sont-ils conçus ? À qui s’adressent-ils ? Quels sont leurs effets sur les sujets et sur les groupes ?

Enfin, écrire est un métier en soi, celui des écrivains, des journalistes, mais également des chercheurs et des universitaires tenus de publier les résultats de leurs travaux. Or, ces métiers se transforment, au gré des évolutions et des involutions techniques et technologiques, politiques, économiques. Comment ces professionnels éprouvent-ils ces mutations ?

Écrivant, écrivain, artisan de l’écrit, comment ces pratiques d’écritures sont-elles appréhendées par ceux qui les produisent, par ceux qui les exigent, par ceux dont elles « parlent », par ceux qui lisent ? Qu’est-ce que nos écrits disent de nous, sujets scripteurs ? Ce numéro de Connexions interrogera la nature et la fonction des écrits professionnels, la force réflexive des pratiques d’écriture, mais encore la singularité des professions de l’écrit.

Dans la revue

Connexions

Ajouter au panier

Cet ouvrage est à paraître le 20 mai 2021
Vous pouvez le commander dès à présent et il vous sera envoyé le jour de sa parution.

Revue Connexions
S'abonner


Détails
Parution : 20 mai 2021
EAN : 9782749268620
Connexions
2/2020
Thème : Société

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose