Prendre soin de ceux qui ne guériront pas

  "Prendre soin de ceux qui ne guériront pas" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Ceux qui ne guériront pas sont nombreux aujourd’hui, personnes âgées, personnes handicapées, malades atteints de pathologies évolutives létales ou de maladies chroniques... Depuis quelques décennies, l'écart ne cesse de s'accroître entre des progrès techniques fabuleux, qui amènent certains à espérer les pouvoirs supérieurs d'une transhumanité, et l'immense détresse qui saisit chacun de nous devant la maladie chronique ou l'imminence de la mort, pour soi-même et ceux qui nous sont proches.

L’incurabilité et la fin de vie mettent toujours les médecins dans l’impossibilité de réaliser ce qui a motivé leur choix professionnel. Pour rester fidèles à leurs valeurs, ils doivent renoncer au seul impératif de la guérison et du « cure », pour s’engager pleinement dans le « care », afin d’apporter soulagement, soutien physique et psychique au malade considéré, jusqu’au bout comme acteur de son devenir, et à ses proches.

Cet impact de la non-guérison sur le soin est exploré par les auteurs réunis par Elisabeth Zucman. De leur place de médecins, de professionnels du champ médicosocial, de familles ou de personnes concernées, ils tentent d’appréhender le « comment » et les « pourquoi » des adaptations réciproques du médecin et du malade à la situation singulière, mais si fréquente, de l’absence de guérison ou de la fin de vie.


A propos de l'auteur

Médecin de réadaptation fonctionnelle, Elisabeth Zucman a été conseiller technique du CTNERHI (Centre technique national d'études et de recherches sur les handicaps et les inadaptations) dans le cadre duquel elle a publié de nombreux rapports et ouvrages sur ce thème. Elle est présidente d'honneur du GPF (Groupe polyhandicap France).

Détails
Parution : 4 février 2016
EAN : 9782749249926
11x17, 360 pages
L'âge et la vie - prendre soin des personnes âgées et des autres
Thème : Gérontologie

Imprimer cette page
Résumé

L’incurabilité et la fin de vie mettent toujours le médecin dans l’impossibilité de réaliser ce qui a motivé son but professionnel. En accordant une pleine valeur au « care », il parvient à rester fidèle à l’idéal de soi : soulagement, soutien physique et psychique du malade acteur de son devenir.

 

Revue de presse

2016, Site Agevillage, par Annie de Vivié


2016, Site Reiso, par Jean Martin


2016, Vie Sociale 15, par Jean-Yves Barreyre


  Du même auteur

érès poche - Société - Espace éthique
© 2016 (1ère édition 2011)
11x18 224 p. 12.50 €
érès poche - Société - Espace éthique
© 2015
11x18 504 p. 23 €

Inédit
érès poche - Société - Espace éthique
© 2013
11x18 288 p. 15 €

Inédit
érès poche - Société - Espace éthique
© 2012
11x18 216 p. 13 €

Inédit
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose