Effraction de la pudeur

  "Effraction de la pudeur" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

 

À rebours des prises de position de certains qui en font une valeur purement sociale et morale éminemment variable, simple fruit d’un apprentissage, d’une soumission, d’une intériorisation, d’une norme changeant selon l’histoire et la géographie, les auteurs considèrent la pudeur comme une constante présente dès le plus jeune âge. Les effets des atteintes de la pudeur, qu’elles soient le fait des armes, des tortures, voire du harcèlement mis en actes par des pouvoirs bureaucratiques, en sont d’autant plus graves.

Philosophes, psychanalystes, juristes et artistes ont été invités par le Centre Primo Levi à réfléchir, face aux personnes victimes de violences politiques, sur les moyens de reconstruire une pudeur, de protéger ce qu’il en reste, d’inventer des manières de dire et de faire avec la pudeur comme socle commun. Penser, témoigner, écrire participent du travail de préservation de l’humain auquel la violence politique du monde en guerres nous convoque.

Par son engagement auprès des personnes victimes de traumatismes et réfugiées en France, cet ouvrage a pour ambition de contribuer à la formation des professionnels, des bénévoles et des autres acteurs qui doivent faire face à une demande croissante d’accueil, d’aide et de soin.


A propos de l'auteur

Claire Christien-Prouet est psychiatre et psychanalyste. Elle a été sollicitée pour diriger l'ouvrage Effraction de la pudeur par le Centre Primo Levi, qui accueille et soigne les personnes victimes de la torture et de la violence politique réfugiées en France.

Détails
Parution : 20 octobre 2016
EAN : 9782749252131
13.5x21, 272 pages
Centre Primo Levi
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Qu’est-ce que la pudeur ? Peut-on la définir ? Comment se construit-elle pour chaque sujet ? Quelles sont les conséquences des atteintes à la pudeur des personnes victimes de violences politiques ?

Le nombre de personnes réfugiées en France victimes de traumatismes s’est sensiblement accru ces derniers temps. Philosophes, psychanalystes, juristes et artistes ont été invités par le Centre Primo Levi à réfléchir, face aux personnes victimes de violences politiques, sur les moyens de reconstruire une pudeur, protéger ce qu’il en reste, inventer des manières de dire et de faire avec la pudeur comme socle commun. Cet ouvrage, en apportant réflexions et témoignages a pour ambition de contribuer à la formation des professionnels souvent démunis face à cette demande croissante de soin.

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose