Taire, se taire, faire taire : usages et mésusage du silence

  "Taire, se taire, faire taire : usages et mésusage du silence" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Connexions
S'abonner

Menu : Sommaire   

Dans un monde où le bruit est devenu une nuisance et une drogue, le silence apparaît autant comme un désir que comme une crainte. Il se décline d’ailleurs en de multiples versions, silence de vie et silence de mort, chez l’analysant et chez l’analyste, dans l’intériorité de la méditation et des initiations, dans les secrets de famille et les passés sous silence institutionnels… Polymorphe et polytopique, le silence laisse souvent entendre ce qui ne peut se dire ; il ouvre à la parole l’espace de l’écoute  et offre à la musique la plénitude de son vide. C’est à explorer cette complexe et paradoxale multidimensionnalité du silence entre taire, se taire et faire taire que s’attachera ce numéro de Connexions.

A propos des auteurs

Détails
Parution : 7 juin 2018
EAN : 9782749258775
Connexions
1/2018
Thème : Société

Imprimer cette page
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose