Logique et poétique de l'interprétation psychanalytique

  "Logique et poétique de l'interprétation psychanalytique" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Logique et poétique de l'interprétation psychanalytique

Essai sur le sens blanc

Nicolas GUERIN

Dans la collection :


Menu : Sommaire   

Si l’interprétation psychanalytique relève bien de l’action du psychanalyste et de la responsabilité qui lui incombe quant à son savoir-faire, elle n’est pourtant pas réductible à un énoncé (ou à un silence) de l’analyste. Lacan l’a plutôt définie comme un « dire de l’analyse » et n’a jamais cessé d’en interroger le sens.

Nicolas Guérin suit l’évolution des propos de Lacan relatifs à la catégorie du sens, au carrefour d’autres disciplines comme la logique et la poésie. Il aborde ainsi des problématiques tangentielles comme la place de l’athéisme en psychanalyse et la reliogiosité de l’idéologie en vogue dans la communauté analytique sur les « nouveaux sujets ». Mais c’est en approfondissant ce que Lacan entend finalement par « sens blanc » (notion furtive qui n’apparaît que deux fois à la fin de son enseignement) qu’une conception spécifiquement lacanienne de l’interprétation peut être mise au jour et, avec elle, une reconsidération du champ de la parole et du langage en psychanalyse. 


A propos de l'auteur

Nicolas Guérin est psychanalyste, membre de l’association de psychanalyse « Le pari de Lacan ». Maître de conférences et directeur de recherches à Aix-Marseille université, il est coresponsable du parcours de master « Psychanalyse et Psychopathologie ». Depuis 2011, il fait partie du comité de rédaction de la revue Essaim publiée aux éditions érès.

Détails
Parution : 14 février 2019
EAN : 9782749262628
11x18, 304 pages
érès poche - psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

L’ouvrage s’attache à situer la problématique théorique et clinique de l’interprétation psychanalytique et à définir toute l’originalité de l’approche de Lacan sur cette question essentielle à la pratique du psychanalyste.

Afin de situer la problématique de l’interprétation psychanalytique, l’ouvrage suit l’évolution des propos de Lacan relatifs à la catégorie du sens, au carrefour d’autres disciplines comme la logique et la poésie. Mais c’est en approfondissant ce que Lacan entend finalement par « sens blanc » (notion furtive qui n’apparait que deux fois à la fin de son enseignement) que peut être mise au jour une conception spécifiquement lacanienne de l’interprétation qui reconsidère le champ de la parole et du langage en psychanalyse. Cette lecture de Lacan évite deux écueils habituels dans les ouvrages d’orientation lacanienne, à savoir : soit, considérer que Lacan dit la même chose d’un bout à l’autre de son enseignement, en masquant alors l’évolution de sa doctrine, soit segmenter les thèses de Lacan en diverses périodes ordonnées chronologiquement et rater ainsi la constante d’un dire.

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose