Guérit-on du cancer ?

  "Guérit-on du cancer ?" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

Guérit-on du cancer ?


Numéro 5 - Revue annuelle

Dans la revue :



Cet ouvrage est à paraître le 12 novembre 2020 (25.00 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Qu’est-ce qui qui fait guérison pour un malade, un soignant, une institution de soins, une société. Comment comprendre l’idée même de guérison ? Dans le cadre le plus général de la médecine curative, on l’entend spontanément comme un retour à la normale, à l’état de santé que connaissait le patient avant sa maladie. Se remet-on du cancer, recouvre-t-on sa santé après l’avoir traversé, en sort-on « rétabli » ? Le malade peut-il mettre à distance le réel de sa maladie mais aussi ne pas le perdre de vue, le transfigurer, l’intérioriser, l’assimiler au présent d’une vie qui continue malgré tout ? Quand donc le malade se considère-t-il guéri de son cancer ? Lui dit-on d’ailleurs jamais qu’il en est guéri ? Ne lui parle-t-on pas plutôt de rémission ? Guérit-on un jour de sa rémission ? Et quel est donc l’avenir des cancéreux sans cancer ? Parce que bien entendu, des cicatrices, de cette expérience singulière, il y en a ! Oublie-t-on qu’on a été malade du cancer ? Le « mal » subi peut-il être réparé ? Que peut-on faire de son cancer ? Si l’irruption d’une maladie grave est comme une déchirure dans le tissu de la vie qu’on avait imaginé vivre, un arrêt donné à l’activité ordinaire, un délai ou un congé donné sine die aux projets que l’on porte, quel effet alors porte en elle la guérison ? A quoi ça sert d’être guéri ? Avec un corps en lambeaux, couturé, fragilisé, plus très performant, des émotions dans les talons et des pensées mal pesées ?  Voici quelques-unes des questions travaillées par les auteurs de ce numéro. Il conviendra aussi de ne pas oublier de s’interroger sur ce désir des soignants (qu’il soit ténu ou grandiose) de guérison à l’endroit des patients. De la furor sanandi  (rage de guérir) à l’anciennement nommé « acharnement thérapeutique », rebaptisé aujourd’hui « obstination déraisonnable », quel est le bon usage du désir de guérir ?

Détails
Parution : 12 novembre 2020
EAN : 9782749268163
Cancers & psys - la revue
1/2020
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose