Quelques figures cliniques de la radicalisation

  "Quelques figures cliniques de la radicalisation" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Quelques figures cliniques de la radicalisation


Numéro 107 - Revue semestrielle

La radicalisation interroge. Lorsqu’elle s’exprime dans la clinique, le clinicien ne peut manquer de se demander par quels processus elle a pu se manifester et quelle fonction elle opère dans la psyché et la vie du sujet. La violence qui l’accompagne ne manque pas d’interroger aussi la société et met le psy en position de devoir en rendre compte ou de rendre des comptes au moins pour l’expliquer sans l’excuser et pouvoir la prévenir ou en faire une pathologie qui pourrait être « guérie ». Ou du moins est-il possible d’amener le « radicalisé » à changer, dans son intérêt comme dans celui de la société ? Comment expliquer cette adhésion brutale ou lente à une idéologie, une religion, qui sépare le « croyant » de son entourage habituel et de sa famille en premier lieu ?  

Sont abordées aussi dans ce numéro  la question de la sensibilité du corps de l'analyste et celle du bénévolat. D’autres textes développent la « méthode d’analyse clinique d’un entretien de recherche en psychologie », « le souci de soi et la spiritualité en psychanalyse » et quelques problématiques adolescentes, comme  « le fonctionnement limite » ou la quête identitaire par le rap. Le lecteur pourra enfin se demander avec un texte en hommage à François Tosquelles : « peut-on soigner les institutions ? »

 

Dans la revue

Cliniques méditerranéennes



Cet ouvrage est à paraître le 23 février 2023 (26.50 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Détails
Parution : 23 février 2023
EAN : 9782749276267
Cliniques méditerranéennes
2/2022
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2022 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose