La preuve par la parole

  "La preuve par la parole" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 

A quelles conditions la psychanalyse, définie ici comme la mise en œuvre d’une méthode dans une pratique clinique, peut-elle prétendre à la connaissance scientifique, sans renoncer pour autant à la spécificité de sa démarche ? À quelles conditions la psychanalyse risque-t-elle de se dégrader en conception du monde, en idéologie et en rhétorique d’influence ? L’auteur montre comment, dans l’histoire du mouvement psychanalytique, Freud et ses disciples ont été « roussis au feu du transfert », transfert que les conditions particulières de la méthode produisent. Ces relations passionnelles naissent de l’usage particulier que la psychanalyse fait du langage et de la parole, de leur pouvoir de révélation et de leur fonction symbolique. Pouvoir et fonction que les sciences actuelles tentent de récuser en « naturalisant » l’humain et en destituant la « preuve par la parole ».
Dix ans après la première publication de l’ouvrage, cette édition augmentée d’un prologue précise qu’aujourd’hui, ce ne sont pas les conditions de validité épistémologique de la psychanalyse qui la menacent mais plus encore les conditions sociales de sa mise en œuvre.

Roland Gori est professeur de psychopathologie clinique à l'université d'Aix-Marseille I, psychanalyste, membre d’Espace Analytique et président du SIUEERPP (Séminaire inter-universitaire européen d’enseignement et de recherche en psychopathologie et psychanalyse).

Mise en vente le 17 janvier 2006


A propos de l'auteur

Roland Gori est professeur émérite de psychopathologie clinique à l'université d'Aix-Marseille et psychanalyste, membre d'Espace analytique.

Il est également directeur de publication de la revue Cliniques méditerranéennes, aux éditions érès.

Détails
Parution : 17 janvier 2008
EAN : 9782749208459
14x22, 296 pages
Actualité de la psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

L’ouvrage est la réédition revue et augmentée d’un livre paru en 1996 chez Dunod. Il montre que la validité de la pratique et de la théorie psychanalytiques provient de la spécificité de la situation psychanalytique conçue comme une séance particulière d’interlocution. Dans sa présentation actuelle, l’ouvrage permet de mieux comprendre les malentendus qui génèrent et alimentent « la guerre des psys ». Pour l’auteur, seule une épistémologie de la psychanalyse reconnaissant ce que sa méthode doit à la parole et à son pouvoir peut préserver la psychanalyse des dérives idéologiques et des tentatives de biologisation de la psyché. Les moyens dont la méthode psychanalytique se dote sont garantis par ceux dont elle se prive.

  Du même auteur



érès poche - psychanalyse
© 2013
11x18 200 p. 12 €

Inédit
Fonds psychanalyse
© 2001
14x22 200 p.
Numérique uniquement
Point hors ligne
© 1999
14x22 400 p. 28.50 €
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose