Ça ne nous regarde pas

  "Ça ne nous regarde pas" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Dialogue
S'abonner

Menu : Sommaire   

En géopolitique, nous sommes passés de la notion de droit d'ingérence à celle du « devoir d'ingérence ». Cette notion s’est étendue, sur le plan sociétal, au regard posé sur les couples et les familles. L'idéologie du « tout dire » vient exciter la curiosité sexuelle infantile, toujours à l'œuvre et toujours active, menaçant ainsi son nécessaire refoulement et sa sublimation. L'exacerbation des pulsions partielles et de leurs dérivés - en particulier le voyeurisme - entrave les processus d'intégration et d'autonomie psychique ainsi que l'émergence des frontières entre les générations et entre les individus. Les interdits structuraux - comme l'accès à la chambre des parents - peuvent être contestés sous prétexte d'une pseudo-liberté. Ces questions surgissent également dans le travail thérapeutique : doit-on et peut-on tout entendre ? Ne faut-il pas se retirer pour ne pas répondre à une sollicitation potentiellement exhibitionniste ? Sans doute le thérapeute peu confiant dans sa légitimité interne, peut-il vivre alors un sentiment d’intrusion ?

A propos des auteurs

Après avoir été longtemps conseillère conjugale, Monique Dupré La Tour est psychologue, thérapeute de couple, membre de la SFPPG. Elle est formatrice à l’AFCCC et assure des supervisions. Elle fait partie du comité de rédaction de la revue Dialogue.

Détails
Parution : 5 mars 2009
EAN : 9782749209456
Dialogue
4/2008
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
  Du même auteur

Couples, famille et métamorphoses
© 2010 (1ère édition 2005)
14x22 216 p. 23.50 €
© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose