Le couple sous contrainte

  "Le couple sous contrainte" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue Dialogue
S'abonner


Menu : Sommaire   



La thématique des mariages forcés se trouve à l'intersection du conjugal et du familial, ce qui illustre les relations parfois contradictoires que ces deux domaines peuvent entretenir, notamment en ce qui concerne le poids que prend la famille - et plus particulièrement les parents - dans le choix du conjoint.
De façon très explicite, la question du non-consentement, voire de l'imposition par la force, du choix du conjoint pose la question de l'interculturel dans le champ du conjugal et du familial et, plus généralement, celle de l'impact des différentes références normatives en matière matrimoniale et conjugale. Cette situation impose de réfléchir à l'implication subjective du chercheur et au contre-transfert du praticien.
C'est avec différents points de vue que des sociologues, des juristes, des anthropologues et des cliniciens abordent ce thème dans ce numéro.

A propos des auteurs

Gérard Neyrand est sociologue, professeur émérite de l’université de Toulouse. Derniers ouvrages parus : L’amour individualiste. Comment le couple peut-il survivre ? (érès, 2018) ; La mère n’est pas tout ! Reconfiguration des rôles et perspectives de cosocialisation (érès, 2019).

Régine Scelles est professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l’université de Paris-Ouest la Défense (CLIPSYD).

Détails
Parution : 14 mai 2010
EAN : 9782749211961
Dialogue
1/2010
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page

  Du même auteur



Questions de sociétés
30 janvier 2020
14x20.5 250 p. 23 €
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose