L'ambivalence de la mère

  "L'ambivalence de la mère" a été ajouté au panier !

Voir mon panier




Préface de Jean-Jacques Rassial

Qu'est-ce que l'ambivalence ? Qu'est-ce qu'une mère ? Être mère consiste en partie à dissocier les registres du sexuel et du maternel à l'endroit de l'enfant. L'ambivalence maternelle n'est pas un accident de la relation de la mère à l'enfant mais une nécessité structurante dont le manque induit lui-même une pathologie. La démarche clinique ne vise donc pas à « supprimer » l'ambivalence mais à en permettre une certaine reconnaissance, élaboration qui ferait qu'elle s'exerce de façon structurante pour la mère et l'enfant.
L'ambivalence s'avérera « négative » ou « positive », ou encore la haine sera destructrice et mortifère, ou vitale et structurante. Cette haine, l'auteur en suppose l'origine du côté de la mère et non du côté de l'enfant. À partir de là, se pose la question de savoir ce qui se noue psychiquement dans la relation d'une mère à son enfant et qui verra cette haine originaire se résoudre soit en haine vitale, c'est-à-dire se symboliser en amour maternel, soit en haine pathologique, c'est-à-dire évoluer dans le registre de l'abandon ou de l'infanticide comme des faits divers tragiques nous le rappellent régulièrement.
Outre l'intérêt théorique, à l'intersection d'approches qu'on oppose à tort ‒ celles de Winnicott, Klein, Dolto, Lacan ‒, cet ouvrage apporte des éléments utiles non seulement à la psychothérapie des enfants tout-petits, mais aussi à l'intervention des professionnels dans les services de maternité.

Michèle Benhaïm est psychanalyste à Marseille, professeur de psychopathologie à l'université de Provence.

Mise en vente le 24 février 2011.


A propos de l'auteur

Michèle Benhaïm est psychanalyste, professeur de psychopathologie clinique à l’université d’Aix-Marseille (AMU), responsable du master de psychanalyse. Elle dirige l’axe de recherche sur l’adolescence dans le Laboratoire de psychopathologie clinique langage et subjectivité, dont elle est la directrice-adjointe et assure des consultations dans plusieurs lieux de vie et/ou de soins pour adolescents à Marseille.

Détails
Parution : 24 février 2011
(1ère édition 2001)
EAN : 9782749213606
11x18, 128 pages
Actualité de la psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Préface de Jean-Jacques Rassial

Qu'est-ce que l'ambivalence ? Comment s'articulent l'amour et la haine d'un point de vue subjectif maternel ? Qu'est-ce qu'une mère ? Être mère consiste en partie à dissocier les registres du sexuel et du maternel à l'endroit de l'enfant. L'ambivalence maternelle n'est pas un accident de la relation de la mère à l'enfant mais une nécessité structurante dont le manque induit lui-même une pathologie. La démarche clinique ne vise donc pas à « supprimer » l'ambivalence mais à en permettre une certaine reconnaissance, élaboration qui ferait qu'elle s'exerce de façon structurante pour la mère et l'enfant.
L'ambivalence s'avérera « négative » ou « positive » ou encore la haine sera destructrice et mortifère, ou vitale et structurante. Cette haine, l'auteur en suppose l'origine du côté de la mère et non du côté de l'enfant. À partir de là se pose la question de savoir se qui se noue psychiquement dans la relation d'une mère à son enfant et qui verra cette haine originaire se résoudre soit en haine vitale, c'est-à-dire se symboliser en amour maternel, soit en haine pathologique, c'est-à-dire évoluer dans le registre de l'abandon.
Outre l'intérêt théorique, à l'intersection d'approches qu'on oppose à tort, celles de Winnicott, Klein, Dolto, Lacan, cet ouvrage apporte des éléments utiles non seulement à la psychothérapie des enfants tout-petits, mais aussi à l'intervention des professionnels (psychologues, sages-femmes, médecins, puéricultrices...) dans les services de maternité.

Michèle Benhaïm est psychanalyste à Marseille, professeur de psychopathologie à l'université de Provence.

 

Revue de presse

2011, Site Paradoxa, Jean-Luc Vannier


2011 - RPPG n° 57 - Joëlle Mercier


  Du même auteur

érès poche - psychanalyse
© 2016
11x18 280 p. 14.50 €

Inédit
Bachelier -Le-
© 2006
11x17 104 p. 12.50 €
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose