L'image et la pensée

  "L'image et la pensée" a été ajouté au panier !

Voir mon panier



Préface de François Duparc
Avant-propos de
Michel Serres

Nous sommes tous confrontés à la multiplicité envahissante des images, du cinéma à la publicité, de la télévision aux médias modernes, de l'Internet aux jeux virtuels et au culte effréné de l'apparence corporelle. Celles-ci touchent tous les publics : adultes, adolescents et enfants. Elles peuvent être de nature très violente, ce qui doit nous faire réfléchir aux conséquences psychologiques sur les personnes fragiles ou immatures.
La pensée, qui exige temps, patience et réflexion, est-elle menacée par ce déferlement d'images et les émotions qui en découlent ? La valeur esthétique de l'image, l'enchantement qu'elle nous procure dans l'art, la simplicité séduisante qu'elle permet à nos communications, viendraient-ils limiter nos facultés d'imagination, de conscience, de jugement et d'anticipation ?
Des spécialistes venus d'horizons différents ouvrent ici une réflexion documentée sur l'influence prépondérante des images et des émotions au détriment de la pensée et de la réflexion.

Marie-France Castarède est professeur honoraire de psychopathologie et psychanalyste (SPP).

Avec la participation de : Alain Bentolila, Bernard Brusset, Dominique Cupa, Cecilia von Feilitzen, Florence Guignard, Blandine Kriegel, Samuel Lepastier, Michela Marzano, Denis Mellier, Julien Milly, Sylvain Missonnier, Aldo Naouri, Serge Tisseron

Mise en vente le 13 octobre 2011


A propos de l'auteur

Marie France Castarède, professeur de psychopathologie à l’Université de Franche-Comté, exerce également des activités de psychanalyste, notamment d’enfants et d’adolescents au centre Alfred Binet à Paris.

Vidéos
Détails
Parution : 13 octobre 2011
EAN : 9782749214696
11x17, 280 pages
Le Carnet psy
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Nous sommes tous confrontés à la multiplicité envahissante des images. Celles-ci touchent tous les publics : adultes, adolescents et enfants. Elles peuvent être de nature très violente et/ou pornographique, ce qui doit nous faire réfléchir aux conséquences psychologiques sur les personnes fragiles et/ou immatures. La pensée, qui exige temps, patience et réflexion, est malmenée ou même détruite par cette pollution des images et des émotions qui en découlent. Elle est pourtant la caractéristique éminente de l'homme car elle lui permet d'exercer ses facultés d'imagination, de conscience, de jugement et d'anticipation. Des spécialistes venus d'horizons différents ouvrent ici une réflexion documentée sur l'influence prépondérante des images et des émotions au détriment de la pensée et de la réflexion.

Marie-France Castarède, professeur de psychopathologie et psychanalyste (SPP).

Revue de presse

2012 - Le Coq-Héron n° 211 - Mireille Fognini


  Du même auteur

La vie de l'enfant
© 2010 (1ère édition 2005)
14x22 256 p. 25.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose