Au seuil de la clinique infantile

  "Au seuil de la clinique infantile" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Que se passe-t-il dans une séance psychanalytique avec un enfant, avec la famille ? La tentation est grande de fabriquer une belle histoire à partir d’une séance avec un enfant pour y mettre la cohérence narrative qui lui manque. L'auteur propose une autre manière de réfléchir à cette question. Elle part de l'hypothèse de la proximité du parcours du jeune enfant avec les phénomènes de la psychose adulte et développe des concepts qui permettent des modes d’écriture de la séance.

Ces concepts définissent les phénomènes archaïques en jeu dans la clinique infantile et leur rapport avec la spécificité du transfert. La ligne de démarcation entre l’enfant comme sujet et ce qu’il est en tant qu’enfant parlé par l’autre, les autres, traverse la séance même et nécessite des clefs de lecture particulières.

Chaque concept est situé en amont comme élément de structuration et en aval comme outil de lecture d’une séance. Richement illustré par des exemples cliniques, l'ouvrage est conçu comme une boîte à outils dont le mode d’emploi n’est pas de tout repos.

Mise en vente le 22 août 2013.


A propos de l'auteur

Eva-Marie Golder est psychanalyste, docteur en psychologie. Élève de Françoise Dolto, elle exerce en cabinet libéral à Paris et a une pratique institutionnelle en cmpp. Elle a enseigné une quinzaine d’années à l’université de Strasbourg. Membre de l’Association lacanienne internationale, elle enseigne à l’École pratique des hautes études en psychopathologies.

Détails
Parution : 22 août 2013
EAN : 9782749238500
14x22, 296 pages
Psychanalyse et clinique
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Que se passe-t-il dans une séance psychanalytique avec un enfant, avec la famille ? L'auteur développe ses outils de travail que sont les concepts et les modes d'écriture (transcription des séances notamment) pour répondre à cette question.

Les concepts sont définis dans leur contexte théorique et appliqués à la pratique dans la séance et dans l’écriture de la séance. Comment les utiliser ? En séance même, leur connaissance donne à la fois les moyens différentiels de situer la (les) structure(s) de l'enfant en jeu (psychotique, névrotique...) et d’en tenir compte dans le maniement du transfert. Les modalités spécifiques de la structuration de l'enfant apparaissent dans l'écriture de la séance qui pointe les accidents du discours comme éléments cliniques et trans-férentiels significatifs.

Revue de presse

2014, SiteOEdipe, par Michel Jollivet


2015, Contraste 41, par Jean-Tristan Richard


  Du même auteur

Actualité de la psychanalyse
© 2005
14x22 160 p. 21 €
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose