Alzheimer : l’éthique à l’écoute des petites perceptions

  "Alzheimer : l’éthique à l’écoute des petites perceptions" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

Quoi de plus tragique que la maladie d’Alzheimer ? Maladie de la mémoire, elle engage et altère l’être, le sens du chez-soi, le langage et la communication, le jugement et le raisonnement, et mobilise des enjeux de reconnaissance de soi et des autres. Pourtant, la maladie d’Alzheimer n’efface pas tout d’une vie ! Face aux désastres humains qu’elle provoque sur les malades mais aussi sur les proches et la société, l’auteur défend une éthique du soin incarnée. Elle montre que l’esprit des de-mens est toujours  là, qu’il se manifeste par la persistance, la permanence d’une  intelligence souterraine affective et émotionnelle archaïque encore mobilisable.

Partant d’une riche et longue expérience de terrain, ce livre fait dialoguer les patients, les notions philosophiques et les questionnements éthiques, dans le souci d’aider les soignants et les proches à partager, dans l’ici et maintenant, les moments clefs qui jalonnent l’évolution et l’accompagnement des malades d’Alzheimer, de la première consultation mémoire à l’entrée en institution et la fin de vie.


A propos de l'auteur

Véronique Lefebvre des Noettes est psychiatre, gériatre depuis trente ans en établissement spécialisé (aujourd'hui à l'hôpital Emile-Roux à Limeil-Brévannes - 94), enseignante, inscrite au tribunal de grande instance de Créteil, membre du conseil scientifique de l'Espace national d'éthique sur les maladies neurodégénératives et la maladie d'Alzheimer.

Détails
Parution : 6 septembre 2018
EAN : 9782749260860
11x18, 224 pages
érès poche - Société
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Partant d’une riche et longue expérience de terrain, ce livre fait dialoguer les patients, les notions philosophiques et les questionnements éthiques, en aidant les soignants et les proches à partager les moments clefs qui jalonnent l’évolution et l’accompagnement des malades d’Alzheimer; de la première consultation mémoire, à l’entrée en institution et la fin de vie.

Non la maladie d’Alzheimer n’efface pas tout d’une vie ! Face aux désastres humains qu’elle provoque sur les malades mais aussi sur les proches et la société, l’auteur défend une éthique du soin incarnée. Elle montre que l’esprit des de-mens est bien là, qu’il se manifeste par la persistance, la permanence d’une intelligence souterraine affective et émotionnelle archaïque encore mobilisable. Ce livre se veut une aide à l’établissement d’une relation vraie, dans l’ici et le maintenant, redonnant  la voix aux patients et la voie aux soignants et aux familles parfois si démunies devant les pertes cumulées. Il se veut porteur d’espérance pour ceux qui affrontent cette redoutable affection.

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose