L'expérience d'une psychanalyse

  "L'expérience d'une psychanalyse" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

L'expérience d'une psychanalyse

Généalogies du désir à l'oeuvre

Ignacio GARATE MARTINEZ

Dans la collection :


 

« Pour fonder son style propre en psychanalyse – et la psychanalyse n’est pas seulement les “effets” que l’on produit, mais tout autant la “théorie” que l’on parvient à produire sur ces effets -, il convient de s’éloigner du texte qui nous a formés pour interroger notre expérience et la laisser dire jusqu’à l’erreur s’il le faut. Dire comme un devoir éthique sans souci excessif de la cohérence ou des ruptures épistémologiques. Dire l’expérience d’une analyse pour témoigner du parcours d’une parole en actes.

Cette parole semble chez moi ancrée autour des questions qui touchent à la fonction paternelle, à la position filiale, à l’intégration de la loi, la plénitude de la joie, l’énigme de l’amour... Toutes ces expériences impossibles autour desquelles tourne ma clinique et qui se déplacent avec les cures qu’il m’est donné de conduire. Il n’y a pas de psychanalyse en dehors de la clinique du transfert.

L’expérience d’une psychanalyse ne change pas une personne ; le déplacement qui s’y opère est oblique, le sujet n’y prend pas un sens contraire dans la direction de sa vie, cela se passe hors sens, dans la constatation que nos actes portent autrement, même si nous demeurons “le même”. Nos tics, nos amours, nos lubies, notre culture, nos habiletés subissent des petits détours, des variations d’intensité parfois, mais en restant là où c’était : ce qui “transforme”, c’est la manière de dire “je” qui advient et qui produit une chimie différente dans la chanson de nos vies. » I.G.M.

Ignacio Gárate Martínez exerce comme psychanalyste à Bordeaux depuis 1982. Membre d’Espace analytique depuis sa création, il a construit son rapport à l’éthique de l’expérience psychanalytique à partir de l’héritage spirituel de Maud Mannoni et l’empreinte vivace de l’enseignement de Francesc Tosquelles, Octave Mannoni, Michel de Certeau, Xavier Audouard, Joël Dor. C’est dans ce désir d’ouverture et de militer pour une « politique de la psychanalyse » qu’il a fondé l’Espace analytique d’Aquitaine et du Sud-Ouest et dirige aux éditions érès la collection « La clinique du transfert ».

Mise en vente le 4 novembre 2005

 


A propos de l'auteur

Écrivain et psychanalyste, Ignacio Gárate Martínez exerce la psychanalyse à Paris et à Bordeaux. Il est membre d'Espace Analytique. Formé dans le sillon de Freud et de Lacan, il a construit son rapport à l'éthique de l'expérience analytique à partir de l'héritage spirituel de Maud Mannoni. Il a fondé l'Espace Analytique d'Aquitaine et du Sud-Ouest, et Espacio Analítico Mexicano (membre du réseau international d'Espace Analytique).

Il est également directeur de deux collections de psychanalyse : « La clinique du transfert » (érès) et « La parole en acte » (Les belles lettres - Encre marine).

Détails
Parution : 4 novembre 2005
EAN : 9782749205328
14x22, 232 pages
La clinique du transfert
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

L'engagement dans l'analyse, autant celui du psychanalysant que du psychanalyste, se fonde le plus souvent dans la reconnaissance d'une souffrance dont on ne veut plus et qui se répète, mais pose la question aussi de sa fin. L'auteur se risque, à la première personne, à donner le témoignage de son parcours psychanalytique en position de psychanalyste, autant dans la singularité d'une clinique, qu'à travers l'analyse de ce qui fonde son rapport à la culture.
Ignacio Gárate Martínez, psychanalyste à Bordeaux.

  Du même auteur



Questions sociales
© 2003
14x22 176 p.
Numérique uniquement
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose