Les ados, ça cause

  "Les ados, ça cause" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Vidéo Sommaire   

« Les ados, ça cause », ou plus précisément « ça peut causer » si nous, les adultes, nous les réinscrivons dans un bain de paroles.

Au fil des vignettes cliniques, l’auteure rend compte de sa pratique de psychologue clinicienne travaillant avec des éducateurs au sein d’une MECS auprès d’adolescents pour la plupart déscolarisés, désengagés dans leur vie à leur arrivée et qui ne savent pas ce que parler veut dire.

En étant à leur écoute, elle tente d’entendre ce que les jeunes disent, ou pas, de leur quotidien souvent englué dans des répétitions d’échec, de passages à l’acte. Elle repère les mots liés à l’histoire singulière de chacun à partir desquels ils se sont construits et ils doivent tracer leur avenir. « Ce petit livre transmet en acte, à sa manière, un essentiel qui est de plus en plus souvent occulté, en voie de disparition, voire même aboli : le travail avec des jeunes placés en institution est entièrement tributaire des mots dits et non-dits qui les amènent là. » J.P. Lebrun


A propos de l'auteur

Psychologue clinicienne, psychanalyste, Marie Springer est membre de l’Association lacanienne internationale Rhône-Alpes. Elle exerce à Grenoble en cabinet libéral et dans le milieu de la protection de l’enfance, plus particulièrement avec des adolescents dans une maison éducative à caractère social (MECS).

Vidéos
Détails
Parution : 26 septembre 2019
EAN : 9782749264738
12x18, 160 pages
érès poche - travail social & handicap
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Si le titre de cet ouvrage précise que « les ados, ça cause », disons plus précisément que « ça peut causer » si nous – adultes - nous les réinscrivons dans un bain de paroles.

Cet ouvrage part de l’expérience de l’auteure au sein d’une maison pour enfants à caractère social. L'auteur y parle de rencontres : rencontres avec des adolescents pour la plupart déscolarisés, désengagés dans leur vie mais aussi avec des éducateurs, qui eux-mêmes parlent de leur propre rencontre avec ces adolescents. Le livre témoigne de la portée des effets du signifiant et nous rappelle que notre condition humaine quotidienne est d’être des êtres parlants. Son objectif est de faire entendre aux éducateurs que dans leur quotidien il y a une nécessité « à faire parler un adolescent » dans un espace qui met en scène des mots, une parole où l’équivocité de la langue fait loi.

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose